Recherche

Mots-clés

Type de contenu



Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier du ministère du Patrimoine canadien dans le cadre de sa stratégie Culture canadienne en ligne, et de la Direction générale des politiques du patrimoine.

Canadian Heritage

Documentaries

15 Documentaries Found















Renee Rosnes, Chasser les esprits

La virtuose du piano Renee Rosnes s’est forgé un nom en jouant au côté de tout le bottin mondain des grands du jazz au cours des 20 dernières années. Au fur et à mesure que son jeu au piano s’est émancipé, sa recherche sur un plan plus personnel a également pris son envol. Renee a été adoptée, et au cours d’une tournée fatidique, elle a rencontré sa mère biologique et s’est retrouvée face à face avec sa propre identité.



Rob McConnell: The Boss of the Boss Brass

Durant près de 30 ans, le «Boss Brass» de Rob McConnell a régné sur la scène des grands orchestres avec sa puissance, ses arrangements astucieux et le talent brut provenant de son alignement d'interprètes élites. En reconnaissance pour ses accomplissements, McConnell a reçu plus de prix Grammy que Bryan Adams, Neil Young et Leonard Cohen pris ensemble. Bourru, drôle et obstiné, McConnell est dur avec les musiciens et, en tant que chef de file, n’accepte rien de moins que la perfection.



Phil Nimmons – Le doyen du jazz canadien

Durant plus de 50 ans, le clarinettiste Phil Nimmons a été un leader dans le façonnage de la scène jazz au Canada. En tant que compositeur, il a écrit plus de 400 compositions originales pour le cinéma, la télévision et la radio, en plus de centaines d’arrangements de jazz pour les groupes qu’il a dirigés. En tant que musicien, son style demeure fort et dynamique, et il accepte continuellement de nouveaux défis musicaux. Et en tant que professeur, il a aidé à faire démarrer certains des meilleurs programmes que ce pays puisse offrir. Phil Nimmons est vraiment devenu le doyen du jazz canadien.
 



Le voyage de Jane Bunnett

En 1982, Jane Bunnett et son époux Larry Kramer se sont rendus à Cuba pour des vacances peu dispendieuses afin d’échapper à l’hiver rigoureux de Toronto. Lorsqu’ils sont arrivés là-bas, ce qu’ils ont découvert pour eux-mêmes fut un lien avec un héritage musical différent de tout ce qu’ils avaient entendu auparavant et une fascination pour celui-ci. À partir de là, ils ont débuté un voyage musical, un voyage qui les a menés partout dans le monde et qui leur a permis de tisser des liens avec des gens qui partageaient la même passion qu’eux : la passion pour la musique.
 



Oliver Jones

Commencant avec ses etudes à Montréal avec la soeur de Oscar Peterson, Daisy Peterson Sweeney; a son gagnant du Juno Award; ayant devenu une force majeure sur la scène du monde; cette documentaire d’une heure, nous donne un regard profound à l’homme et ke musician, Oliver Jones



Moe Koffman : L’histoire du Swingin’ Shepherd

L’un des musiciens jazz les plus en vue à émerger du Canada, le multi-instrumentaliste Moe Koffman, a connu un succès international à la fois en tant que compositeur et instrumentaliste. Son titre Swinging Shepherd Blues s’est retrouvé au sommet des palmarès et est devenu un standard. Son jeu traversant différents genres l’a aidé à s’établir comme l’un des artistes de be-bop canadien les plus en vue. Grâce à des entretiens d’archives avec Moe et des conversations avec des gens qui l’ont connu et aimé, ce documentaire explore la vie de l’homme surnommé le Swinging Shepherd, le berger du swing.
 



The Velvet Touch of Lenny Breau

En 1984, Lenny Breau a été retrouvé mort dans la piscine sur le toit de son appartement. Une autopsie a déterminé plus tard qu’il avait été assassiné, mort par étranglement. Le mystère entourant son meurtre demeure entier.

Ce documentaire pose un regard sur l’homme qui, à ce jour, est considéré comme étant l’un des meilleurs guitaristes qui ait jamais vécu – les influences qui l’ont formé et la vie tragique qui a finalement mené à son meurtre.
 



Vic Vogel: la Legende musicale

Originaire de Montréal, Vic Vogel a été un pilier de la scène musicale de cette ville durant plus de 50 ans. Il a joué à presque toutes les éditions du Festival de jazz de Montréal depuis sa fondation, et a composé la musique pour Expo 67, en plus de la marche d’ouverture pour les Jeux Olympiques de Montréal. Son big band a été un lieu de formation pour presque chacun des musiciens remarquables travaillant présentement à Montréal. Pour ce documentaire nous rencontrons Vic autour d’un déjeuner composé de rhum et d’œufs, à l’un de ses endroits préférés de Montréal, alors qu’il raconte les histoires qui ont fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui.