Recherche

Mots-clés

Type de contenu



Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier du ministère du Patrimoine canadien dans le cadre de sa stratégie Culture canadienne en ligne, et de la Direction générale des politiques du patrimoine.

Canadian Heritage

Gap Mangione

Gap Mangione parle des divers claviers qu’il utilise.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.45MB)

Gap Mangione parle d’enregistrement en studio.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.19MB)

Gap Mangione parle de jouer avec un orchestre.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.07MB)



If you are experiencing problems playing audio on this site,
please update to the latest version of Flash.

Transcription

Q : J’ai discuté une fois avec Gary Burton à propos de ça, et il l’approche de la même façon que vous, le studio est un outil et toute la technologie disponible représente une autre façon d’ajouter de la couleur et d’obtenir un effet sur un album, parce qu’un album c’est une chose, et la performance ça en est une autre.

A : Gap Mangione : C’est vrai, mais essentiellement, c’est un des rares endroits ou je l'ai fait et c'est vrai qu’à l'occasion j’utilise une surimpression du clavier sur un autre clavier, je joue ainsi du piano électrique en fond sonore pendant que je joue un solo sur un piano acoustique.

Intervieweur : Comment?

Gap Mangione : D’accord, sur un synthétiseur. Mais il n’y a que très peu de choses que nous avons enregistrées que je ne peux pas, que je ne joue pas au cabaret, et très peu que je dois réduire pour être capable de le jouer dans le cabaret.