Recherche

Mots-clés

Type de contenu



Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier du ministère du Patrimoine canadien dans le cadre de sa stratégie Culture canadienne en ligne, et de la Direction générale des politiques du patrimoine.

Canadian Heritage

Horace Parlan

Horace Parlan parle de ce qui l’a mené au piano.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.43MB)

Horace Parlan parle de l’impact de la polio sur sa vie et ses capacités musicales.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.18MB)

Horace Parlan parle de son horaire de travail.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.28MB)



If you are experiencing problems playing audio on this site,
please update to the latest version of Flash.

Transcription

Q : «Typiquement, que faites-vous pendant l'année? Jouez-vous surtout dans les festivals et les clubs, êtes-vous surtout à la maison, ou quoi? »

R : « Non, pas à la maison. Vraiment pas à la maison, parce qu’au Danemark, il n’y a que deux boîtes de jazz, dont l’une n’est ouverte que cinq mois par an. C’est celle qui se trouve dans les jardins Tivoli. Elle s’appelle le Slukefter. On y présente des solistes américains. En fait, des solistes de partout dans le monde, mais surtout des Américains, et ils utilisent les sections rythmiques de Copenhague, ce qui signifie que j’ai l’occasion d’y faire des trucs. Mais, en moyenne, je ne travaille pas plus de cinq ou six fois par année, disons. »