Recherche

Mots-clés

Type de contenu



Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier du ministère du Patrimoine canadien dans le cadre de sa stratégie Culture canadienne en ligne, et de la Direction générale des politiques du patrimoine.

Canadian Heritage

Terry Gibbs

Terry Gibbs parle de son travail avec Steve Allen.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.14MB)

Terry Gibbs parle d’enregistrements en concert.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.36MB)

Terry Gibbs parle d’improvisation et d’absence de rigidité.

Écoutez Ajouter à la liste de lecture Lire la transcription (File Size: 0.18MB)



If you are experiencing problems playing audio on this site,
please update to the latest version of Flash.

Transcription

 Q : Vous appréciez vraiment enregistrer en direct, non?

 

A : Terry Gibbs : Je préfère toujours enregistrer en direct plutôt que d’aller en studio. Seulement parce qu'en studio, vous avez tendance à entendre la lecture de la musique. Comme vous jouez quelque chose de bien, vous avez tendance à faire quasiment une autre prise pour y rester fidèle.

 

Intervieweur : Pour essayer de le jouer de nouveau.

 

Terry Gibbs : Oui, et ce n'est pas bien, même si j'ai récemment fait un album qui, malheureusement, est destiné pour le Japon. On l’a fait pour le Japon avec Lou Levy, Al Viola, Jimmy Smith et Andy Simpkins. Et les Japonais, lorsqu’ils enregistrent un album, ils le font avec beaucoup de classe. Vous faites trois sessions et vous faites deux sessions en deux temps et si vous ne pouvez pas le faire en deux temps, alors… Et on a manqué de chance. La plupart du temps, on a gardé la première prise. On a monté quelques trucs puis, vite, au studio, et c'était amusant. Seulement parce que l'on n'avait pas besoin de faire 4 millions de prises. La première est bien sortie, alors il n’y avait pas de raison pour… même si peut-être que la première prise aurait pu être meilleure, elle était néanmoins plus vraie que ne l'aurait été la seconde. C’est pourquoi j’aime enregistrer en direct.